Le nucléaire civil les accidents nucléaires

:

Les accidents nucléaires

Quelle différence entre incident, accident, accident grave et accident majeur ?




Un coup de chance extraordinaire que l'opérateur a injecté de l'eau au bon moment, un coup de chance
L'incident de Three Mile Island est resté au niveau cinq grace à un coup de chance!
Au moins il a le mérite d'être honnête.


Pourquoi ne pas dire catastrophe à la place d'accident grave ?

Depuis Tchernobyl il est préférable de parler d'accident cela inquiète moins.
Fukushima n'est pas une catastrophe ?



Au même moment Fukushima vient d'exploser, mais bien sûr ce n'est pas une catastrophe !
Juste après cette catastrophe Aréva va vendre ses centrales nucléaires à la Chine.


Combien d'accidents nucléaires ?

Deux accident nucléaires !
Non, maintenant on en est à trois.
En combien de temps?
En 32 ans.
1 de niveau 5, Three Mile Island aux Etas-Unis d'Amérique en 1979
2 de niveau 7, Tchernobyl en Russie en 1986 et Fukushima au Japon en 2011.
Mais il en manque un!
Lequel
Celui de Mayak en Russie en 1957. Il est classé niveau 6 sur l'échelle de l'INES.
Pourquoi presque personne en parle ?
Car c'est un accident militaire. L'objectif du complexe de Mayak est de fabriquer et de raffiner du plutonium, dans le but de produire des têtes nucléaires.
On estime que cet accident équivaut, en terme de rejets radioactifs, à la moitié d'un Tchernobyl.
Les premières informations dévoilées au sujet de cet accident le furent en 1976, soit 19 ans plus tard.
Il fallait que je le signale malgré que le sujet est le nucléaire civil.


Qu'est ce que c'est la fusion du coeur du réacteur ?

Voici une explication de ce qui c'est passé, cela s'apelle Fusion du coeur du réacteur.



Là,c'est clair.
Il y a une différence entre la théorie et la réalité, environ 400 c° !
Sachant que les centrales ont été construites avec cette valeur théorique, cela remet en cause la sécurtité...


Dans le cas de Fukushima, voici ce qui c'est passé :


C'est une vidéo d'EDF expliquant le fonctionnement d'une centrale.

Si j'ai bien compris, une centrale nucléaire fabrique de l'électricité, mais pour fonctionner il lui faut de l'électricité.
Il lui faut aussi de l'eau pour la refroidir.
Il suffit de perdre un des deux systèmes, et la centrale deviend vite hors de contrôle.

Une innondation, cela c'est déjà produit chez nous, à la centrale du Blayais, quand la tempête du 26 Décembre 1999 frappa la côte Atlantique. On a frissé l'accident et ce n'était qu'une petite vague.
Mais personne ne c'est posé la question qu'est-ce qui se passerait si une des centrale dans le monde subissait une plus grosse vague ?

Cette année encore, la pluviométrie n'était pas bonne, les niveaux des rivières baissaient, et les gestionnaires des centrales nucléaires s'inquiétaient du refroidissement de celles-ci.
Et oui, le manque d'eau est aussi un risque, et pas des moindres.

Voici le récapitulatif:

.
Maintenant vous savez pourquoi ils ne peuvent pas vider les piscines à Fukushima. Les crayons sont trop chauds.


La catastrophe de Fukushima aurait peut-être pu être évitée ?

Où se trouve le système de refroidissement de Fukushima Daïchi ?
En front de mer !
photo de Fukushima Daïchi avec le système de refroisissement face à l'océan
Ils auraient pu refaire le système de refroidissement et placer les groupes électrogènes à l'abri. C'est vrai que cela à un coût. Mais par rapport aux pertes humaines, à la contamination des sols, aux déplacements des populations ect..

Et là vous dites : De toutes façon ces gens là n'ont que le mot business à la bouche !

Et vu qu'ils ne voient que le business, je vais en parler :

Par rapport à tout ce qu' ils vont devoir payer pour cette catastrophe, ils auraient mieux fait de le faire , mais leur stratégie est simple, en cas de catastrophe, ils fusionnent avec une autre entreprise ou ils se font racheter et change de nom.
Il n'y a plus de responsable et le démantellement, c'est la communauté international qui va devoir trouver le financement et c'est évidemment nous qui allons payer. C'est ce que l'on est entrain de faire pour Tchernobyl. Mais là je parle de rachat et de changement de nom, car Tepco est privé.

Vous vous dites qu'ils ne sont pas si tordu que ça, mais cette méthode pour ne pas payer les catastrophes et pour ne pas être juridiquement responsable a déjà été testée dans d'autres industries commme par exemple:

La Catastrophe de Bhopal en 1984, 15 000 morts, des milliers de personnes empoisonnées par Union Carbide.
Union Carbide fut racheté par Dow Chemical qui a laissé le site à l'abandon alors qu'il reste encore des produits toxiques et des sols contaminés .


Un accident nucléaire aurait-il eu lieu à l'insus de tout le monde ?

Et bien nous y voilà !
Le 19 novembre 2011, les radios annoncent que les centrales nucléaires d'Europe viennent de détecter un taux anormal de iode 131.
Il est soupçonné qu'un accident nucléaire se serait produit et qu'il n'a pas été déclaré aux autorités de surveillance.
icone pdf
Mais il y a un hic.
Le 25 septembre 2011 EDF a observé une élévation modérée et inhabituelle de la radioactivité dans l'air. .
Voici le document de l'IRSN:
icone pdf
Alors que c'est-il vraiment passé ?
Personne ne le sait et ce n'est pas une plaisanterie.
Cela s'apelle la transparence de la fillière nucléaire.
Juste pour rappel, la même chose c'était produite par le passé avec Tchernobyl. L'alerte avait été donnée par une centrale nucléaire norvégienne, comme cela se passe actuellement.
On dirait que l'histoire se répète....?
Ils ne nous restent plus qu'à croiser les doigts et espérer qu'il n'y a pas eu de nouvel accident nucléaire, l'espoir fait vivre.

 flèche page suivante, les déchets nucléaires
 flèche page précédente, la sécurité du nucléaire

Niveau A conformance icon, W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 HTML5 Powered with Semantics CSS Valide !

facebook twitter google +