Le nucléaire civil les déchets nucléaires

Les déchets nucléaires

Voici l'héritage que nous allons laisser aux générations futures.
Deux cents ans plus tard et même mille ans plus tard, on se souviendra des générations du vingtième et du vingt-et-unième siècle, comme générations du laisser faire.
Les déchets nucléaires seront toujours là, prouvant notre incapacité à gérer ce que nous avions crée.



Quel bel héritage nous allons leurs laisser !


Le retraitement des déchets

Aréva prétend que le nucléaire est une énergie écologique car

"S'il est reconnu que recycler 85 % du contenu d'une voiture fait de celle-ci une voiture "écologique", alors, le recyclage de 96 % du contenu d'un combustible usé en fait un combustible écologique."


impression écran du site aréva www.aréva
Ciquez pour voir Aréva
Non, ce n'est pas une plaisanterie!
Quand même, il faut l'admettre ils sont très fort pour jouer avec les mots.
Bon,trêve de plaisanterie, je vous invite à regarder
le retraitement des déchets nucléaires.


Bravo, ils ont arrêter de jeter des fûts radioactif dans la mer, alors maintenant on a un rejet permanent. Les usines de retraitement sont responsable de 80% des rejets radioactifs. C'est les premières centrales qu'il faudrait arrêter. En plus le retraitement ne fait que compressé les déchets qui deviennent des déchets ultimes, qui resteront très dangereux pendant des milliers d'années. Après retraitement il faut enrichir l'uranium à l'étranger, car Aréva n'a pas la technologie pour l'enrichir. Un peu plus de dépendance énergétique. L'usine de retraitement ne fait qu'en pirer le problême, évitons le concentré.


Que deviennent nos déchets nucléaires ?

Ils disparaissent comme par magie !
Non, hélas ils n'ont pas trouvé la formule magique pour les faire disparaître, mais en attendant ils ont trouvés...

La RUSSIE


Oh, tout ce qu'ils ont en stockage, la poubelle du nucléaire à ciel ouvert, ils n'ont pas peur de la chute d'un satellite ou d'une météorite.
Mieux vaut ne pas se fâcher avec eux.
Les Russes ne stokent pas nos déchets gratuitement, ils peuvent augmenter le prix pour les garder.
Cela s'apelle l'indépendance énergétique.
Entre les mines d'uranium et les déchets nucléaires, on est plus dépendant qu'indépendant
Il est clair que le nucléaire ne nous assure en aucun cas une indépendance énergétique.


Pour les déchets les moins radioactifs, il y a cette solutions qui est envisagée !

Tout simplement autoriser leurs présence dans certains bien de consommations.
Non, je ne plaisante pas, vous vous souvenez des mines françaises que je vous ai présenté au chapitre idées reçues, cela à donné des idéees....

Les industriels ont désormais la possibilité d'obtenir des dérogations à l'interdiction d'ajouter des substances radioactives. (sauf pour: les aliments,les produits cosmétiques, les parrures, les jouets,)

Sous réserve de cette obtention, les métaux, plastiques, gravats, contaminés issus du démantèlement d'installations nucléaires pourront servir à la fabrication de matériaux (ciments, acier, plomb) qui seront utilisés pour la construction d'habitats ou de locaux de travail, de moyens de transport (voitures, vélo, bateaux), d'équipements ou d'objets de la vie quotidienne (meubles, fournitures de bureau, vêtements). Si les jouets sont exclus des dérogations, la fabrication des équipements destinés aux bébé ou aux enfants pourra s'effectuer à laide de composants radioactifs. Si les matériaux en contact avec les aliments sont exclus des dérogations, tel n'est pas le cas des vêtements et des polaires pourront, par exemple, être réalisés à l'aide de plastiques contaminés en provenance de la déconstruction de centrales ou d'usines d'enrichissement...

Source criirad vous pouvez consulter le dossiers complet ici:
criirad
Alors vous voyez même dans les déchets nucléaires ils innovent !


Solution ultime pour les déchets de très longue vie l'enfouissement

Le cadeau pour les générations futures !


L'enfouissement


Sa controverse

Certain diront, mais non ces déchets seront surveillés à vie !
Juste le temps qu'ils soient oublié. Ils font des essais d'enfouissement à 480m pour éviter que les fuites des conteneurs ne remontent à la surface, mais de toute évidence les conteneurs sont voué à fuire tôt ou tard. Comme cela se passe actuellement aux Etats-unis sur le site de Hanford.
Mais si les génération futurs décident de faire un forrage ou une mine à plus de 480m que vont-ils remonter ?
Peut-être que ces générations ne sauront même pas ce qu'est la radioactivité.
AH, c'est vrai j'oubliais pourquoi s'en préoccuper, alors que l'on ne sera plus là pour le voir?
On est rentré dans une problématique de 200 000 ans, alors on essaie de tenir juste 100 ans après on ne sera plus là pour être jugé....
Le problême concerne 6000 générations.


Bon, alors quels solutions pour les déchets nucléaires !

Pas de solutions, la patate chaude elle est pour nous et pour nos enfants, le cercle vicieux du nucléaires..

 flèche page précédente, les accients nucléaires
 flèche page suivante, cconclusion

Niveau A conformance icon, W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 HTML5 Powered with Semantics CSS Valide !

facebook twitter google +