Le web

dessin d'une pieuvre tenant dans ces tentacule la planète terre avec écrit stop acta
 dessin d'une espèce de fourmillier sans poil avec écris la gentille masquotte des majors vermoulus, c'est animal est con il pu et il est dangereux ne l'adopter surtout pas, logo contre adhopi

Le téléchargement

Je ne vais pas vous faire l'apologie du téléchargement. Je ne vais pas vous apprendre à télécharger, je ne vais pas non plus vous mettre des liens, d'ailleur je n'avais pas prévu de faire une page sur le téléchargement. Mais vu l'actualité de ces dernières semaines, et cela va dans la continuité de la page précédente.
Je sens que je ne vais pas me faire d'amis sur ce sujet.
Mais il faut vraiment en parler, il faut qu'il y est enfin une prise de position de la société, il faut arrêter cette hypocrisie.
Voici le téléchargement.


Allez un petit bon en arrière :

En mai 1999, Shawn Fanning agé de 19 ans, étudiant à l'université de Boston écrit un code qui va donner naissance à Napster, un programme qui permet de mettre directement en relation et gratuitement des internautes voulant échangé de la musique.
Le P2P était né.

En 2001 le logiciel est retiré, après 2 ans de procédure judiciaire aux États-Unis pour infraction à la législation sur le droit d'auteur.

capture d'écran de la page napster
La marque et le logo Napster est achetée par Roxio. La marque Napster continue à être utilisée aux Etats-Unis par un site de téléchargement légal. Ce site n'est disponible qu'aux Etats-Unis, inutile d'essayer la page restera blanche.

L'histoire Napster est simple:
Ils ont lancé le MP3.
Oui, qui en aurait voulu si au départ il avait été payant ?

Je vous rappelle que, quand vous achetez un cd, il faut ensuite l'encoder pour le lire sur son lecteur MP3. Pour cela, il faut investir dans l'informatique pour pouvoir l'encoder, alors que le baladeur cd existe.

Les fabriquants de lecteur MP3 avaient besoin d'avoir un argument de taille pour insiter les consommateurs à investir dans un lecteur MP3.
Napster fit le travail pour imposer ce format sans le vouloir.
Le premier baladeur MP3 vu le jour en mars 1998 ce n'était qu'un prototype. La même année le premier lecteur fut commercialisé.
 photo du premier baladeur mp3 commercialisé
Ce n'est qu'en 2001 que les ventes de baladeurs MP3 décollèrent, mais qu'elle coincidence c'est la même année que Napster fut retiré !
L'industrie du disque avait laissé faire, le temps d'investir, de créer une demande, d'imposer un nouveau format, ensuite ils n'avaient cas retiré le joujoux.
Les clients étaient près à franchir le pas.

Au début des années 2000, les gens étaient encore très frileux à internet, ils ne comprennaient pas son utilité et ne voyaient pas l'intérêt de s'abonner.
L'affaire Napster contribua amplement à convaincre les futurs internautes.
Les Majors du disque et du film avaient investis massivement dans les fournisseurs d'accès internet, mais le nombre d'abonné ne décollait pas. L'affaire Napster passait en boucle dans le monde entier expliquant que c'était un site pour télécharger de la musique gratuitement.
Le futur internaute qui au départ ne trouvait aucun intérêt à s'abonner, y voyait subitement un intérêt. Car il fallait et il faut même aujourdhui tenir compte d'un certain investissement.
Vous avez peut-être oublié mais il y a le prix du matériel pour pouvoir se connecter à internet:
Le prix de l'ordinateur environ 600 euros
Il faut ensuite rajouté 29,90 euros par mois d'abonnement.
Dans ces conditions les Majors ne pouvaient pas installer les plate-formes de téléchargement payantes, personnes n'en auraient voulut à ce prix là.
Il fallait avant tout créer une demande......

Je me fais une joie ici aujourd'hui de rapeller à ces Majors que :
Quand quelqu'un met un morceaux de musique ou un film en téléchargement, souvent il a acheté le cd ou le dvd et il ne fait que le pretter à son voisin, de plus il fait de la publicité gratuitement, c'est mieux qu'une page de pub payante. Le seul aspect financier est l'abonnememnt à internet, dont les Majors ont des parts.
Si les Majors voudraient vraiment éradiquer le téléchargement , elles feraient des sites de téléchargement avec un abonnement à 10 euros par mois, mais non actuellement, ces Majors nous proposent le morceaux de musique à 1 euros environs, c'est deux fois plus cher que les cd que j'achète, il y a quand même un problème, il n'y a pas le support et c'est deux fois plus cher.

Quand on achète un cd, on fait travaillé :
Un magasin, un livreur, une entreprise de pressage de cd, un graphiste, une imprimerie, et évidemment les artistes.
Ce sont des exemples qui sont aussi valable pour les e-books, les bandes dessinées ect... Le prix est quasi identique voir plus cher qu'avec le support.

Le téléchargement permet de faire connaître des artistes des films et contribue à la vente des cd et des dvd.

Maintenant, ça recommence avec Mégaupload.
Wouha avec Mégaupload c'est le jackpot pour l'industrie du film, du disque et du téléchargement, ils ont les clients, les abonnements et en plus le site gagne de l'argent, Mégaupload est servi sur un plateau en or. Mais en plus il faudrait plaindre les Majors en disant :

" Les pauvres à cause de Mégaupload ils ont soit disant perdu un demi-milliard de dollars"

Et ils en ont gagné combien ?
Encore une fois les internautes ont fait tout le travail....gratuitement....
Ces majors laissent faire car elle ne perdent pas d'argent et en plus on leurs donnent tout gratuitement et elles sont endroit de demander des dédommagements.

Vous croyez vraiment qu'ils perdent de l'argent voici quelques graphiques qui prouvent bien, que malgré la crise ce genre d'entreprise s'en sort très bien. 5% d'augmentation de leurs revenus globaux, ces industries feraient mieux de faire profil bas, à l'heure actuel il n'y a pas beaucoup d'industrie qui peuvent se vanter de faire du bénéfice.
graphique des revenu de l'industrie du cinéma  national US entre 2001 et 2010 ils n'ont perdu que 5% malgré la crise graphique des revenus de l'industrie du cinéma  international sans les dvd US entre 2001 et 2010 box office international ils ont gagné 99% de part en plus soit 10 milliard de dollard, dans le monde ils ont augmenté de 54% soit 11,2 milliard de dollard  et us et canada + 6% soit 600 million malgré la crise
graphique des revenus mondiaux  de l'industrie du cinéma  y compris les dvd  US entre 2001 et 2010  ils ont gagné + 5% de part en plus soit 4.5 milliard de dollard, dans le monde ils ont perdu   10% soit 4,7milliard de dollard  malgré la crise
Graphique trouver ici Merci à Korben pour cette magnifique info.

Je n'arrive toujours pas à comprendre depuis l'histoire Napster, cela aurait été plus simple de trouver des compromis avec les sites de téléchargement plutôt que de demander aux Etats de prendre des mesures qui coutent quand même chères au contribuables...
Et bien voilà, je viens de mettre le doigt dessus, c'est nous qui payons toutes cette armada contre le téléchargement, par le biais de nos impôts, car ici aussi, nous en avons dépenser de l'argent pour faire Hadopi, alors qu'il y avait suffisamment de loi. Personnellement j'aurai préférer que tout cette argent soit dépenser dans le logement ou dans les banques alimentaires, il y a quand même plus grave que le téléchargement, 8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté en France.


Pourquoi Mégaupload a fermé ?

Pour racket, blanchiment d'argent, infraction sur le droit d'auteur !
image du mandat contre mégaupload voici ce qu'il y a écris dessus:this domain associated with the website Megaupload.com  has been seized pursuant to an order issiued by a U.S. district court
A federal grand jury has indicted several individuals and entities allegedly involved in the operation of Mégaupload.com and related websites charging them with the following crimes
Conspiracy to commit Racketeering (18 U.S.C.1962(d)),conspiracy to commit copyright
 infringement (18U.S.C 371), contspiracy to commit money laundering(18 U.S.C 1956(h))  an criminal copyright infringement (18 U.S.C 2,2319 U.S.C 506)

Allez une dernière fois pour le plaisir


Fermeture de Megaupload:
«Pour un site qui ferme, quinze rouvrent»

Selon Jérémie Zimmermann de la quadrature du net

Après Mégaupload à qui le tour ?

Pour rappel dans l'ombre de Mégaupload, aux Etat-Unis d'Amérique, dans la foulée 360 sites ont fermés. Leurs crimes étaient de fournir des liens pour le téléchargement. Ils n'hébergeaient pas de fichier vidéo.

C'est pour cela que je pose la question à qui le tour ?

You tube ?
You tube est un hébergeur de vidéo, c'est ça les lois Sopa et Pipa, ACTA, Hadopi, se sont des fourres tout juridique qui risque de mettre en péril ce type d'hébergeur.

Ou peut-être ce sera Facebook, My space ou Twitter ?
Sur ces sites on trouve énormément de liens pour le téléchargement .

Ou peut-être les moteurs de recherche ?
Google, Yahoo, Altavista, ect.. tous fournissent des liens.

Avec ce type de loi, nous allons assister bientôt, à l'affrontement des poids lourds de l'industrie du cinéma et de la musique contre les industries du Web.
Je ne ferais pas de pronostic sur le gagnant, car dans dix ans voir même vingt ans de procédures juridiques, les affaires ne seront toujours pas tranchées, mêmes en faisant de nouvelles lois, car toutes les parties auront trop à y perdre.


Les fichiers légaux

Dans l'affaire Mégaupload des internautes et des artistes sont lésés, ils ont mis leurs court-métrages, leurs musiques, bref leurs créations sur Mégaupload pour se faire connaître, pour s'autoproduire, se sont des fichiers légaux, et ils vont être effacer, dans ce cas là, c'est aussi une violation du droit d'auteur.

C'est pour cette raison que je fais cette page sur le téléchargement car il y a le bon et le mauvais coté de la chose. On vous montre toujours les grosses Majors qui perdent de l'argent, si elles en perdent. Mais jamais, on ne va vous montrer le bienfait pour les petits artistes.
En laissant des sites de téléchargement, les Majors perdent leur droit d'imposer la tendance musicale de l'été prochain .


Les sites de téléchargement font office d'archives.

Combien d'entre vous se sont dit un jour, je me regarderai bien tel ou tel film. Vous partez pour l'acheter ou le louer,mais vous ne le trouvez pas pour une seul et unique raison, il n'est plus édité, là vous vous dites peut-être que quelqu'un l'a mis sur internet. Il n'y a rien de mal à ça.
Vous voulez revoir une émision de télévision ou un reportage qui a été diffusé, il y a souvent que les sites de téléchargement pour cela.
Les ancien numéros des comics qui ne sont plus édité,ect...


Les fichiers illégaux

Les screeners

La plaie du téléchargement, c'est le screener.
Cela fait énormément de mal au monde cinématographique. C'est à cause des screener que l'on nous fait des lois sur le téléchargement, le film n'a même pas le temps d'être vu au cinéma qu'il est déjà en téléchargement, là, oui il y a une grande perte pour les Majors, elles perdent des clients au cinéma et dans la ventes des dvd, surtout si le film est mauvais.
A cause de gens qui ont décidés de se faire mousser, nous nous retrouvons avec des lois très contraignantes qui risque à jamais de nous changer le Web. Car il n'y a que cette partie du téléchargement qui est réellement illégal, car pour le reste il n'y a pas de piratage, ce n'est qu'un partage de fichier entre particulier. Les lois sont très flou.

Les logiciels informatiques

Il y a les logiciels informatiques qui sont piratés, mais il y a l'équivalent voir en mieux dans le logiciel libre, qui est gratuit, donc le téléchargement de logiciel informatique n'est pas une plaie pour les éditeurs, sauf que certain éditeurs de logiciel aimeraient éradiquer le téléchargement de logiciel libre.

Les jeux vidéo

Bien sûr, les jeux récents qui sont mis en téléchargement sont la plaie des éditeurs de jeux. Il y a énormément de gens qui travail sur ces jeux il est normal de les achetés sinon il n'y a plus aucun intérêt à les faires, j'aime les jeux vidéo donc je les achètent. Mais, et oui il y a toujours un mais, pour ce qui est des anciennes consoles avec les anciens jeux, il est fort intéressant pour les générations qui n'ont pas connues ces consoles de pouvoir télécharger un émulateur et les jeux pour pouvoir voir ce qu'était les jeux avant, dans ce cas, de nouveaux le téléchargements fait office d'archive.

Le streaming

Il y a bien des chaines de télévisions sur la toile, alors pourquoi ne pas rendre légal les sites de streaming , et demander une petite taxe de l'ordre de 1 % sur leur budjet publicitaire ?
Je vais vous donner l'exemple des mangas il ne sont pas tous disponible à la vente, d'autres sont marrant à voir en v-ost, avez-vous essayé le manga en japonnais c'est rigolo. Cela permet de voir un aspect culturel différent. Il y a le cinéma indépendant, le cinéma étranger qui se fait connaitre par le biais du streaming, les supers production de bhollywood sont très marrantes, mais elles sont difficile à trouver.

Les fichiers musicaux

Je ne peux pas dire exactement ce qu'il en est, mais quand je vais dans certains magasin spécialisé, le seul constat que je peux faire est

" Qu'est-ce qu'il y a comme monde qui achète de la musique. Il me semble qu'il y a plus de client qu'avant le téléchargement ! "

Les majors du disque et du film ont encore de beaux jours devant eux.


Comment concilier les Majors avec le téléchargement

Il ne faut pas éradiquer le téléchargement, cela ne fera qu'ouvrir la porte au pire, regardez depuis la fin de Mégaupload, essayez de rechercher un documentaire vous tombez que sur des sites payants illégaux.
Mégaupload a été fermé pour racket car il proposait de télécharger plus vite en payant. Sinon il y a des sites gratuits avec en page d'accueil des images pornograqhique et là ce n'est plus tout publique, au moins avec Mégaupload c'était tout publique.
Beaucoup d'internautes qui téléchargent, le disent clairement que de toute façon ils n'auraient pas acheté le film ou la musique qu'ils viennent de télécharger, ils ont téléchargé pour voir ce que c'était. Mais pour autant, ils continuent à acheter de la musique et des films.

En baissant le prix!

Si les Majors perdaient autant d'argent qu'elles prétendent perdre, cela ferait longtemp qu'elles auraient baissés les prix de la musique et des films. Un DVD 20 à 30 euros, si en plus on est allé voir le film au cinéma, le film reviend cher. Alors, j'attend de les trouver à 5 euros ou je les achète d'occasions, car j'aime bien avoir la jaquette.
Mais est-ce légal d'acheter un film d'occcasion ou un jeux ou un cd ou un livre ?
Car vu le traité ACTA et la loi Hadopi, c'est très flou ou s'arrête le légal et ou commence l'illégal ?

OU

Tout simplement en proposant aux Majors 1 euros sur chaque abonnement internet, 1 euro sur chaque vente de disque dur, 1 euros sur chaque vente de lecteur MP3, elles y trouveraient leurs compte!
Ce n'est juste qu'une questions de volonté de trouver un accord, mais est-ce que les Majors le veulent vraiment cet accord ?

Et bien pour une parenthèse c'est une parenthèse sur le téléchargement, c'était un peu long mais il le fallait.
Bon, maintenant revenons à ce que cache tout ce matraquage médiatique sur le téléchargement, un prétexte pour faire passer des lois ?
Si je vous dit ils ont perdu le contrôle du web même si ils ne l'ont jamais eu!
Qui ?
Suite au prochaine épisode....

Niveau A conformance icon, W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 HTML5 Powered with Semantics
CSS Valide !

logo facebook désigné avec des lettres qui coulent sur fond bleu petit oiseau bleu tenant une banderole twitter
 logo lettre g de google +